legende test
colza-02
test
feed-031
03_gelules_hd
colle-01

Les protéines végétales

Globalement, la part du végétal dans les protéines utilisées comme ingrédients alimentaires ne représente encore que 30%. Mais cette part augmente significativement d’année en année, son rythme de croissance étant double à celui des protéines d’origine animale (8% contre 4%). L’Europe souffre d’une forte dépendance chronique aux importations de protéines en provenance du continent américain, en effet nous importons plus de 70% de nos besoins. De plus, près de 70% des protéines végétales produites sont consommées pour produire des protéines animales avec un rendement moyen très défavorable, puisqu’il faut en effet près de 5kg de protéines Végétales pour produire 1 Kg de protéines animales.

 

Bientôt 9 milliards d’habitants sur notre planète avec un pouvoir d’achats moyen en hausse, et donc des besoins en protéines croissants. les protéines végétales sont plus que jamais une des solutions du futur pour nourrir la planète et éviter des famines.

 

Les protéines végétales sont plus que jamais un enjeu pour les générations futures, et à ce titre elle représentent :

  • Un fort potentiel de croissance: surtout en Europe où malgré la forte dépendance aux importations, les production locales sont sous valorisées, alors que les marchés présentent des opportunités.
  • Des solutions alternatives aux protéines animales qui demandent 8 fois plus d’énergie fossile pour être produites.
  • Une Diversification et un enrichissement de l’offre actuelle en protéines végétales monopolisée principalement par le soja: Colza, Pois, Pomme de terre, Blé, Orge, Maïs, Lupin, Fèverole, Luzerne…, IMPROVE valorise toutes les protéines végétales Européenne et vise principalement les marchés de l’alimentation Humaine et Animale, de la Cosmétique et des Agromatériaux.