cosmetique-01
cosmetique-02
03_gelules_hd

La Cosmétique

La valorisation des protéines végétales pour le marché de la cosmétique concerne principalement les tensioactifs. La filière cosmétique utilise traditionnellement une très grande variété de matières premières d’origine végétale : plus de 5 000 groupes de commodité définis au niveau international. Aujourd’hui, cette caractéristique se renforce. Pour ce qui est des protéines végétales, l’essor de la demande en cosmétique « naturel » en constitue le principal moteur.

 Par ailleurs, le cadre réglementaire associé étant essentiellement défini par les normes de biodégradabilité, la composition (pour tout ou partie) végétale des bio tensioactifs leur donne un avantage certain.

 Deux secteurs consommateurs de plus de 70% des bio tensioactifs : le secteur de la détergence ménagère (lessives, adoucissants, produits vaisselle et d’entretien) représente environ 42 000 tonnes pour un taux de pénétration de 20 à 25% et celui des cosmétiques, environ 35 000 tonnes pour un taux de pénétration plus élevé : entre 60 et 80%.